Badge Mon compte formation : note de 4,87/5

Qu’est ce que l’intelligence collective ?

Tess BODIVIT24 mai 2018
intelligence collective

L'intelligence collective se base sur le fait qu’une équipe de personnes peut, plus facilement, résoudre des problèmes ensemble que si chaque personne travaillait seule sans collaborer avec l’équipe. En se reposant sur la connaissance collective, les intelligences individuelles peuvent aussi se développer. Efficience vous explique ce mode de travail collaboratif et sur ses 5 clés.

Comment se caractérise l’intelligence collective ?

Elle s’identifie dans plusieurs cas. Dans une réunion de groupe, quand 8 personnes sur 10 -voire 10 sur 10- mettent à profit leur intelligence respective, on retrouve cet aspect de collectif et de mise en commun des compétences. Sauf que c’est rarement le cas : autant de personnes ne sont jamais autant investies lors d’une réunion.

Lorsque les participants réalisent que ce qu’ils font tous ensemble, de manière collaborative, est bien plus intéressant et plus développé que s’ils étaient seuls à réfléchir à un problème et à trouver une solution, ils comprennent le rôle de facilitateur de l’intelligence collective. De cette méthode de travail, il est possible d’en sortir 5 clés essentielles.

Les “5 C” de l’intelligence collective : les 5 clés

Elle repose sur des éléments systémiques, sur des outils techniques, des régulations de la méthode de travail, sur la quantité d’énergie déployée pour un objectif commun et, surtout, sur plus d’efficacité collective et de performance au sein de l’équipe.

La première clé de l’intelligence collective : l’approche systémique

L’approche systémique est en lien avec le fonctionnement d’une équipe. Chaque membre va veiller à l’esprit collaboratif, à la dynamique de groupe, au respect mutuel, à l’instauration d’un climat de confiance collective mais également à la transmission des connaissances et de la créativité. L’approche systémique passe par plusieurs étapes. Il faut savoir se remettre en cause sur une prise de décision, faire participer chaque collaborateur et favoriser le travail d’équipe. Il faut également passer sur une vision partagée et plus réaliste et oublier la vision stratégique de l’unanimité.

La deuxième clé de l’intelligence collective : les outils techniques

La bonne collaboration des équipes passe par l’utilisation d’outils collaboratifs. Le coaching d’équipe peut en faire partir, la lecture de certains ouvrages également. Mais cela passe aussi par des méthodes agiles qui favorisent amplement la mobilisation de l’intelligence et le travail collaboratif. Le silence et l’écoute active sont deux outils essentiels : moins parler et plus écouter. La créativité collective, l’émergence du brainstorming, la réflexion collective sont d’autant plus importants. Aussi, expérimenter le management collaboratif aide à la cohésion d’équipe et créer des sous-groupes (4-5 personnes), plutôt que de grands groupes, peut améliorer l’échange et la performance collective.

La troisième clé de l’intelligence collective : les régulations

Régulation positive, régulation corrective, accompagnement… font partie de l'intelligence collective. La régulation positive implique de faire en sorte que chaque individu se connaisse et ait envie de mieux travailler ensemble, de fêter les succès. La régulation corrective repose sur le fait d'améliorer les relations toxiques potentielles, d’oser avoir des conversations conflictuelles et de briser les non-dits. Le coaching collectif, l’accompagnement, la supervision des managers ont un rôle important. Pour une meilleure synergie d’équipe et avec l’appui du coach professionnel, le responsable de l’équipe doit aussi jouer le rôle de coach pour assurer une meilleure dynamique collaborative.

La quatrième clé de l’intelligence collective : le processus d’énergie

Mobiliser l’intelligence collective passe par une équipe motivée. Celle-ci ne s’investira pas de la même manière si le but est d'améliorer son quotidien dans son environnement de travail, de programmer des objectifs à moyen terme ou de penser au devenir de l’entreprise à plus long terme. Pour atteindre des objectifs, il faut qu’ils soient attrayants pour l’équipe : baisser les coûts de production, travailler mieux, être plus productif et pouvoir gagner plus… Aussi, partir du résultat escompté et remonter le temps peut être un processus de facilitation et très productif.

La cinquième clé de l’intelligence collective : maturité, convivialité et performance de l’équipe

Le but étant de rester fidèle à ses valeurs, à ses compétences, à ses objectifs personnels et de garder les pieds sur terre en restant dans la convivialité, la maturité et l’esprit d’équipe. La synergie collective est extrêmement puissante : certains groupes arrivent à travailler et collaborer de manière efficace sur un projet commun en 1h alors que généralement ça leur aurait pris des mois… C’est là toute la puissance de l’intelligence collective. La formation de groupes est essentielle pour arriver à savoir collaborer, à développer l’intelligence de chaque participant mais aussi à trouver des solutions dans une dynamique collective optimale.

Grâce à l’intelligence collective, chaque entreprise peut innover dans son processus de décision, faire émerger des solutions basées sur une organisation collaborative, clarifier des objectifs communs et bénéficier d’un meilleur esprit de collaboration entre les équipes. Le collaborateur n’en ressort que du positif : travailler en collectif lui permet d’être plus agile, de participer à la gestion de projet, de développer une intelligence individuelle opérationnelle et de prendre part à une prise de décision collective.