Trouver le bonheur au travail

Tess BODIVIT27 décembre 2020
trouver le bonheur au travail

Être heureux, n’est-ce pas là le but ultime de l’être humain ? Être un salarié heureux dans son travail apporte toujours plus de satisfaction, de créativité, un épanouissement professionnel, un sentiment positif qui renforce le bien-être individuel. Pour cela, il est indispensable de retrouver le plaisir de travailler et d’adopter une psychologie positive permettant de s’épanouir au travail. Efficience vous donne quelques pistes pour trouver le bonheur au travail.

Comment être heureux au travail ?

Le bonheur passe par le sentiment d’être heureux sur son lieu de travail, d’aimer son métier et de ressentir du plaisir au travail. 

Il existe beaucoup de variables qui peuvent rendre heureux chaque travailleur, et ainsi éviter le burn-out, l’insatisfaction, le mal-être ou encore l’épuisement :

  • Gagner plus d’argent ;
  • Se sentir reconnu ;
  • Être épanoui dans un cadre professionnel ;
  • Améliorer sa qualité de vie au travail ;
  • Ressentir de l’accomplissement ;
  • Aimer son travail ;
  • Travailler dans une ambiance de travail agréable ;
  • Optimiser son développement personnel ;
  • Apprécier son environnement de travail… 

Mais chaque fois que vous obtenez ce que vous souhaitez, cela ne vous rend pas (tellement) plus heureux car vous cherchez toujours un autre axe d’évolution plus productif, une autre source d’épanouissement personnel ou d’autres objectifs pour être plus heureux. Alors pour trouver la clé du bonheur, peut-être qu’il n’y a finalement rien à faire hormis se donner des objectifs ponctuels qui favorisent un meilleur épanouissement au travail, bien-être et efficacité.

Qu’est-ce qui nous empêche d'accéder au bonheur ?

Ce qui nous bloque dans l’accès au bonheur réside dans un seul et même point : croire que le bonheur dépend de l’environnement extérieur, des circonstances externes. 

Finalement, le bonheur dépend plutôt de notre état intérieur qui a, pour le coup, un effet positif sur notre état d’esprit et sur notre état de bien-être au travail. Pour être pleinement heureux et ressentir un sentiment de bonheur, l’esprit de plénitude doit être mis en avant. 

En effet, ce sont les actions effectuées dans notre environnement extérieur qui sont les plus positives et satisfaisantes, qui peuvent contribuer au bonheur, rendre plus heureux et améliorer l’épanouissement des salariés. Fini le stress au travail et bienvenue à la bonne humeur !

Par nature, nous sommes déjà heureux dans la vie professionnelle ou dans la vie personnelle ; il suffirait de ne pas se laisser emporter dans des situations extérieures négatives, dans des circonstances extérieures de souffrance ou dérangeantes pour notre quotidien. Vous serez plus heureux quand vous arrêterez de rechercher le bonheur à l’extérieur.

Notre propre nature nous limite-t-elle ?

Il est évident que notre nature profonde reste la pleine conscience de nos actes, de nos pensées, de nos perceptions, de nos émotions. Notre conscience pure crée aussi bien le bonheur que le malheur. Ce dernier est dûe à une erreur d’interprétation et d’appréciation de notre nature ; on se renferme, on crée notre propre malheur en mettant des barrières et des limites à nos pensées. 

C’est là où l’expérience de la vie, du monde du travail et notre connaissance de soi nous permet de passer outre ses barrières et de trouver le bonheur quotidien dans le moment présent et être heureux dans la vie.

Comprendre que le bonheur ne dépend pas des circonstances mais de VOUS

Etre heureux ne doit pas être défini par les circonstances environnantes mais plutôt par le lâcher prise. Connaître le bonheur englobe des valeurs comme la liberté, la joie, l’amour, la paix, mais aussi la gratitude, la sensibilité, l’inspiration, l’abondance parfois. Au travail, on peut dire que le bonheur de travailler dépend de nos actions propres. 

Être heureux au travail, c’est travailler avec du plaisir, de travailler dans de bonnes conditions et pour “rien”, seulement parce qu’on est heureux (de nature), qu’on aime ce que l’on fait, qu’on ressent de la gratitude des managers, de la satisfaction professionnelle, qu’on reçoit de l’argent en échange. 

Le bonheur s’explique aussi par la joie que l’on peut ressentir : joie de vivre, joie de travailler, joie de pouvoir manger à sa faim, joie de bouger comme on veut, joie d’aimer, d’avoir des sentiments. 

Il dépend également du pouvoir d’avoir une maturité émotionnelle exceptionnelle et des conditions d’épanouissement : un état d’esprit que l’on retrouve en soi et dans un environnement professionnel rempli de sérénité, qui, finalement, rend heureux.

En étant un employé heureux, la productivité ne sera que meilleure et la satisfaction au travail sera décuplée. Trouver le bonheur au travail, c’est l’assurance d’avoir des salariés impliqués et satisfaits qui aiment leur travail. Alors soyez heureux et vous pourrez trouver votre bonheur professionnel !